1. Home
  2. Iterop Design
  3. Indicateurs de performance
  4. Template de tableau de bord et variables de pilotage

Template de tableau de bord et variables de pilotage

Les variables de pilotage

Les variables de pilotage (ou variables de tableau de bord) permettent de modifier dynamiquement les informations affichées par les widgets du tableau de bord.
Plus précisément, elles offrent la possibilité de piloter n’importe quel axe défini dans les KPI en les associant avec les variables du tableau de bord.


Ainsi, il est possible de filtrer l’ensemble des graphiques sur une valeur.

Les variables de pilotage ne sont utiles que pour la configuration de widgets de type Indicateurs de performance (KPI).

Ajouter/créer des variables de pilotage

Les variables de pilotage se trouvent sur la partie haute de votre dashboard.

Lorsque vous créez ou éditez un tableau de bord, vous pouvez ajouter des variables de pilotage qui serviront à afficher des informations en relation avec les valeurs de celles-ci.

Partie “Variable de TDB” dans la fenêtre de création/édition de dashboard.

1️⃣ Transforme un TDB en Template.
2️⃣ Permet à l’utilisateur à qui le TDB est partagé, de sélectionner des valeurs qui ne lui ont pas été affectées lors de la configuration du template et donc, d’outrepasser la restriction qui lui a été imposée.
3️⃣ Détermine une valeur qui sera pré-sélectionnée lors de l’affichage du TDB.

Ajouter et lier les variables de widget

Durant la création ou l’édition d’un widget de type “KPI”, vous pouvez ajouter des variables de widget et les lier à une variable de pilotage.

Association de l’axe KPI “Fournisseurs” avec une variable de TDB (la valeur de celle-ci sera pilotée par le TDB et ne sera donc pas “fixe”).

1️⃣ L’axe du KPI qui sera associé
2️⃣ Permet de déterminer si l’axe sera associé à une variable de TDB (dynamique) ou de manière fixe
3️⃣ La variable de TDB qui sera associée à l’axe du KPI

La variable de tableau de bord doit pointer vers des valeurs présentes dans l’axe du KPI en cours de configuration, autrement l’affichage ne se fera pas.

En sélectionnant “Fournisseurs TDB”, nous indiquons que l’axe du KPI nommé “Fournisseurs” affichera les données relatives à la valeur sélectionnées.

Associer plusieurs variables de pilotage avec des variables de widget peut également permettre de manipuler des widgets “multi-axes”.

Configurer un template de Tableau de bord

Un template est une “structure commune” de TDB qui est partagée par plusieurs utilisateurs. Les informations visibles dans les TDB “template” sont toutefois différentes, car elles varient en fonction des partages et des variables de pilotage associées.

Les valeurs des variables de pilotage seront fixées en fonction des utilisateurs/groupes partagés, une fois le template validé.
Cela est utile lorsque vous voulez partager un TDB en limitant/restreignant les données qui seront accessibles/visibles aux utilisateurs/groupes.

Francis DUPONT, membre du groupe “Groupe Apple”, ne peut accéder qu’à la valeur “Apple” dans la variable de pilotage “Fournisseurs TDB”.
Quant à Louise MARON, membre du groupe “Groupe HP”. Elle ne peut accéder qu’à la valeur “HP” dans la variable de pilotage “Fournisseurs TDB”.

Ils n’ont accès qu’à une seule valeur, car ils ne font partie que d’un seul groupe. Si une troisième personne prénommée Michel fait partie des deux groupes Apple et HP, il pourra sélectionner l’une de ces deux valeurs et aux graphiques correspondants.

Rendre un TDB : “template”

Lors de la création ou l’édition d’un TDB, il est possible d’activer le mode “Template”.

Attention

Le mode template désactive la possibilité de rendre le TDB public

Partager un template

Lors de la validation de la création/édition, une fenêtre de configuration de partage apparaît.

Cette fenêtre permet de configurer quelle valeur est associée pour chaque utilisateur/groupe et variable de TDB.

Il arrive parfois que le nombre de partages et de variables de TDB soit trop important. Il est alors judicieux d’utiliser l’importation de configuration.

Pensez à faire en sorte que vos KPI soient publics ou que les utilisateurs/groupes soient superviseurs. Autrement ils n’auront pas accès aux données.

Importer une configuration

Après avoir appuyé sur le bouton d’importation de configuration, la fenêtre suivante s’ouvre :

Vous pouvez importer un fichier CSV ou renseigner la configuration directement dans un champ texte. Le contenu et la syntaxe sont identiques pour les deux méthodes.

Dans le cas d’un import de fichier CSV, n’hésitez pas à télécharger l’exemple proposé, le compléter puis de l’uploader. L’avantage est que le fichier téléchargé récapitulera la configuration déjà réalisée sur la fenêtre précédente.

Attention, il ne faut renseigner que le login ou le groupeId sur une même ligne. Une ligne doit représenter l’association d’UN SEUL utilisateur/ groupe avec une valeur de variable.

Updated on 10 octobre 2019

Was this article helpful?

Related Articles